Élection du nouveau président

Voici la composition du nouveau bureau : Patrice PERVEZ : président, Yves LEPEU, Etienne ROBINNE : vice-présidents, Henri TRACOU : sécrétaire, Colette MOUSSET : secrétaire adjointe, Claire PARAINGAUX : éditrice, Michel GODIN :...

l’Île Dumet, un trésor à conserver

L’île Dumet, seule île du département de Loire -Atlantique, d’une superficie de huit hectares, a perdu, ces dix dernières années, la moitié des espèces de plantes qui y poussaient ainsi que la totalité de ses oiseaux nicheurs. A cela s’ajoutait un certain nombre de plaisanciers qu,  chaque été ,s’appropriaient l’île, sans auccun respect de l’environnement. Le Conservatoire du Littoral avait acquis en 1992 l’île pour y engager des travaux de protection de la végétation, de la faune et restaurer les deux forts vandalisés. L’association DUMET ENVIRONNEMENT et PATRIMOINE créée depuis peu, veut aussi favoriser le reconquête par la nature de ce site exceptionnel, dégradé par les hommes. Le Conservatoire du Littoral souhaite alors passer un contrat de gestion avec DUMET ENVIRONNEMENT et PATRIMOINE. Premier objectif : rassembler toutes les personnes soucieuses d’oeuvrer ensemble pour protéger et restaurer ce site. Second objectif de l’association : préserver le libre accès de l’île en mettant en place des dispositifs de responsabilisation du public avec notamment une surveillance accrue des comportements humains qui pourraient compromettre le travail de restauration des équilibres naturels. DUMET ENVIRONNEMENT et PATRIMOINE se veut une association de LA PRESQU’ILE. ELLE A BESOIN DE RECRUTER DES ADHERENTS SUR TOUT LE TERRITOIRE. Elle tiendra sa première assemblée générale le samedi 8 septembre 2012 à 15 heures au Manoir de KERSALIO à CLIS .  « Les objectifs des AMIS des SITES de la REGION de MESQUER et DUMET ENVIRONNEMENT et PATRIMOINE semblent aller dans la même direction, explique Patrice PERVEZ , PRESIDENT des Amis des Sites. » Il nous invite donc à participer nombreux à cette première assemblée...

La jetée de Merquel autrefois

Cette photo, des années 1950, montre le phare alimenté en électricité grâce à des poteaux en bois soutenant les fils ; ceux-ci, supposons le, devaient être remplacés assez régulièrement vu la puissance de la mer lors des tempêtes hivernales. Dans un premier temps, après l’enlèvement des poteaux, les câbles électriques couraient dans une gaine tout le long de la jetée ; ne donnant pas non plus satisfaction, une saignée fût creusée dans la jetée elle-même, les fils emprisonnés ;ainsi les problèmes d’alimentation furent terminés et la jetée prit son allure...