Architecture et paysages à Mesquer

Des Patrimoines multiples à découvrir. Connaissez-­‐vous les aquarelles de Xavier Josso? Elles nous montrent les paysages de Mesquer vers 1920 : salines, champs, haies basses, le regard porte loin… les hameaux, villages et moulins sont autant de repères dans la commune. Aujourd’hui, beaucoup d’entre eux se fondent dans la végétation ou les constructions qui les ont enserrés depuis un siècle. Les villages… un patrimoine fragile à préserver. Témoins de l’histoire rurale, salicole et maritime de Mesquer, les bourgs de Mesquer et Quimiac, le port de Kercabellec et les nombreux « villages » (c’est ainsi qu’on nomme les hameaux dans le pays) constituent un patrimoine que le promeneur apprécie, tout particulièrement quand ces villages sont encore entourés de haies ou de champs qui préservent leur unité et les distingue, des nappes de constructions plus récentes. Le Plan local d’urbanisme en recense 12 (voir carte) outre le port et les bourgs. On les découvre au tournant du chemin qui, les traversant, mène des salines aux champs ou au bourg. Les maisons accolées s’ouvrent sur la rue, sans clôtures ou si discrètes qu’elles ne font pas écran au regard ; une placette les réunit autour d’un puits ou d’une fontaine.           Pen-­Loc est un des villages les mieux conservés de la commune. On y perçoit bien la limite entre les champs et le hameau, les abords des maisons sont ouverts et fleuris, on a le sentiment d’un espace partagé et accueillant pour les promeneurs. Les maisons anciennes s’adossent ou se font face de manière souple. Une construction neuve en forme de salorge s’intègre parfaitement. Préserver l’architecture des maisons...