Les plages

Les grandes vacances sont la et vont faire naitre (si le soleil est de la partie) les merveilleux éclats de rires sur les plages et dans les vagues.

plages1

On pêche les petits crabes que l’on va mettre dans le seau ,on fait des pâtés, des châteaux forts, on creuse des mini-piscines que l’on va essayer de protéger contre la marée montante, on fait la course pour aller se baigner car aujourd’hui la mer est basse ; il faut aller la chercher loin, loin.

Les parents surveillent les plus petits au bord de l’eau, d’autres allongés sur le sable en rang d’oignons, tout en bronzant un quart d’heure devant, un quart d’heure sur le dos, font le bilan de leur année écoulée , de l’année scolaire des petits et des grands, les résultats, les projets. Certains refont le monde, d’autres dorment , d’autres lisent, d’autres se restaurent, beaucoup rient…

Les surveillants de baignade, fidèles au Poste, chaussent leurs jumelles pour scruter la mer pendant qu’un autre fait les cent pas le long de la mer, prêt à intervenir.

Au loin , au delà du périmètre de sécurité, les planches à voiles toutes plus colorées les unes que les autres, filent ( aujourd’hui , comme souvent il y a du vent ).

Les voiliers ne demandent pas leur reste, parfois un bateau tire un skieur, puis un ronflement de jet ski vient troubler toute cette quiétude.

plages2

c’est l’été, il fait beau, on est bien, on flâne ; enfin on prend son temps… on en oublierait sa montre. Le temps passe a sa guise, il a droit, ce sont des instants de bonheur…

Le soir est venu, la plage est désertée ; il demeure quelques silhouettes gracieuses

Le soir est venu, la plage est désertée ; il demeure quelques silhouettes gracieuses