Dans sa décision du 28 février 2022 qui nous a été récemment communiquée, le tribunal administratif de Nantes ne nous a pas suivis dans notre demande d’annuler le permis de construire pour la construction d’une extension sur la dune de Lanséria.

Recul de la dune de Lanséria

Nos deux arguments n’ont pas été retenus à savoir :

  • le site de la dune de Lanséria ayant fait l’objet dans le passé d’une protection avec l’acquisition d’une maison et de sa destruction par le Conseil départemental,
  • le risque de submersion marine : en construisant sur une dune qui a reculé de plusieurs mètres dans un passé récent.

Pour nous, toute construction sur cette dune est inconcevable.

Nous pourrions faire appel de cette décision. Comme nous n’étions pas du tout satisfaits de la relation et du travail de l’avocat qui a plaidé notre cause, nous avons demandé l’avis d’un autre avocat de Vannes. Pour celui-ci, il existe une possibilité de contestation du jugement. Le résultat étant trop aléatoire, notre conseil d’administration a pris la décision de mettre fin à la procédure.

0
0
0
0