Logo Amis des sitesCréée en 1970, l’association des Amis des Sites de Mesquer est une des plus importantes et des plus anciennes associations de protection de l’environnement de Loire-Atlantique. L’association compte aujourd’hui plus de 400 membres cotisants.

L’association est très active pour veiller à la protection des sites de la commune et de la région. Elle agit également pour le développement de la production de sel à Mesquer. Une autre de ses ambitions : faire découvrir les richesses du patrimoine de la commune qu’il soit naturel ou architectural. Elle lutte contre l’envahissement d’une plante invasive : le Baccharis. Vous trouverez dans ce site toutes les informations utiles sur notre activité. Vous pourrez également trouver les informations utiles pour adhérer.

Rappelons que l’association a été fondée à l’initiative de Jacqueline de Mareuil pour protéger le site remarquable de la Bôle de Merquel à Mesquer qui était la cible d’un vaste programme de promotion immobilière de 650 logements. L’association parvint à faire stopper ce projet alors que les permis de construire étaient accordés. C’est aujourd’hui un magnifique espace protégé.

Ceci est la preuve concrète que les actions déterminées en faveur de la protection de l’environnement peuvent être couronnées de succès.
Rejoignez-nou
s !

 

Récemment publié :

Une zone protégée transformée en dépôt sauvage route des Gauches

Une botaniste de l’association Bretagne vivante a alerté l’un de nos adhérents sur l’existence d’un dépôt sauvage de remblais et de rebus de construction sur une prairie humide. L’association a mené l’enquête et fait un rapide inventaire du dépôt. Sur environ 2000 m² et plus de 4 m de haut, on y trouve tous types de matériaux pouvant provenir de la démolition de construction de bâtiment. C’est une liste impressionnante : parpaings de ciment, poteau béton, gravas, brique plâtrières, déchets de polystyrène, déchets de plâtre, pot de peinture, bidons plastique, canalisation ciment, canalisation plastique, canalisation amiante-ciment, déchet d’amiante-ciment, câbles et gaines électriques, sac ciment, sacs plastique, souches et déchets végétaux. On pourrait penser qu’il s’agit d’un terrain à bâtir en voie d’évolution. Il n’en est rien ! Il s’agit d’une parcelle classée ND au PLU. C’est-à-dire, une zone naturelle à protéger. Après interrogation des services de la Mairie, il n’a été accordé aucune autorisation pour ce dépôt. Il est totalement illégal… Nous avons donc envoyé une lettre à Monsieur le Maire pour qu’il nous informe de la suite qu’il souhaite donner à cette situation. Affaire à suivre donc. La...